Quatrième roman graphique de l'australien Bruce Mutard, Le silence est pourtant son premier titre qui parvient jusque chez nous, grâce aux éditions çà et là qui l'ont traduit récemment.

arton98-06cf6

Le silence, Bruce Mutard, éditions çà et là, août 2013

 Choosy est une jeune femme active qui travaille dans une galerie d'art à Sydney. Un jour, elle tombe par hasard sur une toile magnifique chez une cliente d'un artiste anonyme. Avec son compagnon Dimitri, lui-même artiste en perte de sens, elle se met en route pour retrouver le mystérieux auteur des peintures magnifiques.

bruce

 Le silence est un questionnement, une quête autour du milieu de l'art contemporain et de manière plus large quel est le sens donné à l'art : à quoi sert-il? Qui sert-il? Doit-il seulement être beau? Transmettre un message? 

 Le suspens de la recherche effrénée de l'artiste anonyme n'apportera cependant pas de réponse aux considérations assez convenues sur l'Art mais constitue un joli voyage au coeur de l'Australie. La beauté des planches en noir et blanc sont mises en valeur par les grands applats de noir qu'à choisi l'auteur pour encadrer ses vignettes. Elle donne toute sa force aux paysages à défaut des peintures que l'auteur ne nous montre jamais pour que chacun puisse s'approprier l'image qui lui convient.