Meilleur album d'Angoulême cette année, Come prima nous embarque sur les routes avec deux frères que tout oppose pour un retour au pays natal.

616561-comeprima

Come prima, Alfred, Mirages chez Delcourt, septembre 2013

 

Juillet 1958. Giovanni vient en France chercher son frère Fabio qu'il n'a pas vu depuis plus de dix ans. Il souhaite que celui-ci rentre en Italie avec lui pour disperser les cendres de leur père. Fabio, distant et belliqueux, ne se laisse convaincre que pour aller récupérer son héritage et prend quand même la route...

alfred souvenirbd-alfred-pour,M137102BD-Planche-Come-prima

 "J'étais trop pressé. Il y avait sûrement autre chose à inventer mais j'ai pas su. J'étais trop pressé. Je voulais commencer une vie et ne jamais revenir sur mes pas... C'est pour ça que je suis parti sans rien dire. Sans un mot pour personne... J'ai voulu qu'ils me détestent, qu'ils me haïssent, qu'il m'oublient... pour me donner de bonnes raisons de ne jamais pouvoir revenir... de vraies raisons... Je suis un fugueur...

Mais je suis fatigué et je veux rentrer à la maison."

 

 

Road-trip émouvant au coeur des liens du sang. Alfred signe une très belle histoire entre passé et présent avec l'utilisation de deux palettes de couleur différentes pour distinguer les souvenirs du reste. Un album empreint de luminosité qui nous fait voyager dans l'espace et dans le temps.