Bruno Lonchampt frappe fort avec son premier roman, Bloc de Haine, et nous emmène sur la planète Marseille pour rencontrer un jeune homme amer qui se retrouve en prison à cause de sa colère. Voyage au bout de la haine et du racisme, saisissant de réalisme.

bloc de haine

Bloc de haine, Bruno Lonchampt, Exprim' chez Sarbacane, avril 2014

 Alex a 25 ans, il écope sa peine de prison à la Centrale d'arrêt d'Arles. Il a pris sept ans. Il passe sa rage entre les pompes qu'il enchaîne et ses entrainements de musculation et, depuis peu, sur son nouveau compagnon de cellule, Abid, un "arabe" qui n'est pas vraiment tombé au bon endroit...

"Alors il hurle. La gorge racle, les graves s'emballent et se fondent aux aigus enrayés. Ces sons viennent de loin, très loin. Ils sont pourtant bien humains. Si Julie pouvait l'entendre, elle comprendrait sûrement. Tout est dedans."

 Au lendemain des élections municipales, Bruno Lonchampt nous offre un roman réellement intéressant en nous donnant à voir une partie de l'électorat du front national. Alex est un anti-héros, rempli de haine et de rancoeur envers les étrangers et plus particulièrement les maghrébins. On découvre son histoire en assemblant les pièces du puzzle distribuées lors des flash-back dans les rues de Marseille, une ville qui est dépeinte avec une tendresse particulière.

 De son enfance en famille en passant par sa jeunesse avec les copains, jusqu'à sa rencontre avec Julie, militante au parti FN, l'auteur nous dresse un portrait sans concession et terriblement humain d'un jeune homme complètement perdu, en proie à sa noirceur la plus profonde. A l'étroitesse de la cellule et de l'esprit, s'opposent les mots qui s'imposent, envahissent tout l'espace et la tête du héros. Ces mots qui sont souvenirs et émotions et qui permettent parfois de se libérer de certains carcans.

 Mention toute spéciale à la bande son du roman, excellente, qui nous envoie direct vers la cité phocéenne. Marque de fabrique de la collection Exprim', la bande son permet en début de chaque roman de (re)découvrir des titres appréciés par l'auteur qui l'ont inspiré ou qu'il nous suggère d'écouter avant, pendant ou après la lecture. Ici, elle participe au décor et donne un bon échantillon de la chanson française à texte, rap et slam compris, évidemment !