Après le très remarqué et primé « Frangine », Marion Brunet fait sa rentrée avec ce second titre « La gueule du loup » qui nous amène dans la tiédeur de la forêt malgache pour un roman d'apprentissage sur fond de thriller.

 

ob_50960e_la-gueule-du-loup (1)

 

La gueule du loup, Marion Brunet, Exprim' chez Sarbacane, août 2014

 Lou et Mathilde, deux amies d'enfance, décident après leur bac de s'offrir un beau voyage et filent direct vers l'île de Madagascar. Entre découvertes aquatiques et visites citadines, l'aventure va prendre un tournant radical lorsqu'elles rencontrent Fanja une jeune prostituée.

 "Son imagination lui souffle des bouts de poèmes exaltés. Sa mère le lui répète assez souvent, pourtant : de la demi-mesure en toute chose, Mathilde ! Et puis quoi encore ? Un demi-bonheur ? Des demi-amis ? Et pourquoi pas une demi-vie tant qu’on y est ?"

 Les voyages forment la jeunesse...  Quel plaisir de retrouver Marion Brunet ! On renoue avec la même fraîcheur que dans son premier roman et cette plume si légère qui fait que le livre s'engloutit en un rien de temps. L'écriture est fluide, les personnages bien croqués et l'intrigue bien ficelée. C'est un curieux mélange de réalisme dans la manière dont sont abordés les personnages et une fiction au suspens rondement menée, le tout dans un décor entre paradis et enfer. Que demander de plus ? Un autre roman peut-être...

                         84833380_p